Tutos photo: photographier les feux d'artifice.

 

 

 

C'est l’été et les feux d'artifice sont nombreux, découvrez toutes les techniques et le matériel pour maîtriser et sublimer vos photos de feux d'artifice !

 



Les réglages: la vitesse est la clé !

Tout d'abord je vous conseil de vous mettre en mode manuel, vous pourrez alors paramétrer complètement votre équipement. Régler la sensibilité ISO à la valeur la plus basse (100 ISO en général), fermez le diaphragme entre f/8 et f/11 pour obtenir une netteté sur tout les plans et une meilleur flexibilité au niveau des vitesses.

A propos de vitesse c'est sans doute l'élément le plus important puisqu'il va vous permettre de définir le style et l'intensité que vous voulez donnez au feu d'artifice. En effet, une vitesse rapide figera la scène et donnera une photo à un instant T (donc peu chargé en feux d'artifice) alors qu'une vitesse lente donnera une photo riche en feu d'artifice.

Observez la scène et faite varier la vitesse entre 2 et 15 secondes pour obtenir plusieurs ambiances plus ou moins chargée.

La vitesse idéal étant située entre 3,2 et 5 secondes. Si vous avez une télécommande opter plutôt pour le mode B où vous décidez de l’arrêt de la prise de vue.

Pour ce qui est des autres réglages la balance des blanc automatique ainsi que la mesure d'exposition multiple (la zone où la lumière est calculé par l'appareil) est une très bonne idée si vous êtes au format RAW (ce qui est aussi une très bonne idée !).

Je reviendrai sur l’intérêt du format RAW dans la suite de l'article ! 



Le matériel: la stabilité avant tout.

A gauche mon trépied actuel, un Prima Photo Traveler Grand (model orienté pro) et à gauche mon premier trépied, un Manfrotto Compact Action (un grand classique pour débuter).

Un trépied Prima Photo Traveler Grand en action.

Ce type de trépied offre beaucoup de stabilité, des fonctions avancées et une hauteur importante.


Même si l'on peut utiliser un smartphone un appareil photo reste beaucoup plus pratique et ergonomique pour les feux d'artifice. Un autre objet est essentiel: le trépied.

Et comme évoqué dans mon article sur la pose longue le choix d'un bon trépied est difficile car l'offre est très importante. Pour votre choix, trois éléments sont à prendre en compte, le poids de votre appareil photo, votre niveau de pratique de la photo et l'environnement dans lequel vous prenez les feu d'artifice en photos.

Il existe plusieurs types de trépieds (les minis trépieds, les trépieds flexibles...) et je vous déconseille de prendre un monopod car son intérêt est très limité et n'offre que peu de stabilité.

Je vous conseil d'opter pour un trépieds dit "classique" (qui monte à plus de 1m40), pour un compact/hybride/petit reflex avec des objectifs standards il faudra prévoir un budget entre 70 et 150 €. Ensuite plus votre matériel est lourd (et cher) et plus il faudra monter en prix. Attention aux trépieds premiers prix de marques étranges qui fleurissent sur internet et que je déconseille grandement !

 

Je vous conseil aussi d'opter pour un déclencheur à distance, ce qui enlève les vibrations liées au touché de l'appareil. Si vous avez un appareil photo Sony avec un viseur électronique, il est possible de déclencher en mettant son doigt à proximité du viseur, il faut alors télécharger l'application gratuite Touchless Shutter sur l'appareil photo.

  

La post production: et la magie du RAW fut !

Avant...

...Après !


La post production est très importante importante car elle va vous permettre de sublimer vos photos. L’intérêt du mode RAW est que ce dernier contient plus d'information que dans les fichier JPEG et permet donc de récupérer des informations dans les hautes lumières notamment.

Voici la façon dont je procède (LR = nécessite Lightroom ou équivalent) pour obtenir le résultat au dessus:

-retirez toute les hautes lumières (plus d'information)

-rajoutez du blanc (pour redonner du punch).

-enlevez les ombres et du noir (si vous voulez mettre en valeur le paysage)

-modifier la teinte de la photo (pour obtenir une teinte plus ou moins naturelle).

-enlevez le voile atmosphérique (LR).

-rajoutez du contraste et un peu de clarté (pour redonner du punch).

-réduisez le bruit de couleur (LR).

-augmentez légèrement la saturation.

Avant...

...Après !


  

Photo prise le 14 juillet 2016 depuis la tour Montparnasse.

 


Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Angella Provenza (mercredi, 01 février 2017 17:39)


    Its like you read my mind! You seem to know a lot about this, like you wrote the book in it or something. I think that you can do with some pics to drive the message home a bit, but instead of that, this is fantastic blog. A fantastic read. I will certainly be back.